Des origines à préciser…

Le mouton d’Ouessant ne devrait pas être considéré comme un animal « nain », ses membres ne sont pas atrophiés et son corps n’est pas raccourci. Au contraire, sa petite stature naturelle s’allie à une morphologie parfaitement proportionnée. L’Ouessant est donc une race à part entière caractérisée d’abord par sa petite taille.

Les origines de ce petit mouton  ne sont pas vraiment connues.

On remarque toutefois qu’il appartient à un ensemble de races occupant toute la façade Atlantique de l’Europe et présentant des caractères similaires. Par exemple :
– le BLACK WELSH MOUTAIN SHEEP au Pays de Galles (Grande-Bretagne).
– la XALDA dans les Asturies (Espagne). Sur l’Internet un site lui est consacré : voir le site.

Par ailleurs il semblerait qu’il existe aussi :
– la BERCIANA en Galice orientale (Espagne),
– la MIRANDESA au Nord du Portugal.

Peinture de Charles Homualk

Peinture de Charles Homualk (date?)

Autrefois les moutons étaient attachés…

Ce document montre la tradition de l’attache et des déplacements quotidiens par les femmes et la présence d’animaux blancs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Combien font 15 + 2 ?
Please leave these two fields as-is: